Archives mensuelles : avril 2010

Féministe, pour quoi faire?

Résumé du projet

Un documentaire réalisé par des femmes hébergées par le CHRS du FIT « les UniversElles » sur le féminisme du XXIème siècle en France. Où sont les féministes? Que font-elles? Qui sont-elles? Leurs actions, leurs réflexions et productions intellectuelles, fabriquent-elles du changement et quels changements? Autant de questions que les résidentes auront à se poser pour aller ensuite chercher les réponses, caméra au poing

Descriptif du projet

Les femmes hébergées par le CHRS du FIT, sont pour la grande majorité d’entre elles victimes de violences: mutilations sexuelles, viols, mariages forcés, violences familiales, violences conjugales… Lorsqu’elles s’enfuient de chez elles, elles sont nombreuses à être orientées vers des associations comme le Gam’s, voix de femmes, Elele…pour trouver des solutions aux violences subies mais aussi pour les aider à trouver un hébergement. Ces femmes ne savent pas toujours que là commence leur premier contact avec un réseau féministe extrêmement efficace dans ses actions qu’elles utilisent comme des prestataires sociaux de services.

Notre projet leur permettra de ne plus se situer comme des clientes de ce réseau mais de s’approcher de son projet, son combat et son engagement et idéalement de se l’approprier. Du plus proche d’elles, elles iront vers le plus éloigné (chercheuses universitaires par exemple) en passant par des associations activistes (la Barbe par exemple), des institutions (le Halde, l’observatoire de l’égalité femmes/hommes…) afin de tenter de répondre à une hypothèse “si le mouvement féministe, qui célèbre ses 40 ans d’existence en 2010, est déclaré mort, pouvons-nous dire que les mouvements féministes agissent (avec plus ou moins de visibilité) et fabriquent de la pensée qui parvient à faire avancer la société vers une égalité réelle entre les femmes et les hommes?” ou ne sont-ils que la caricature qu’on ne cesse de nous présenter (femmes qui détestent les hommes, intellos qui sont éloignées de la réalité,etc.)

Sous la forme d’un documentaire écrit et réalisé par les femmes hébergées, les jeunes du FIT iront, caméra au poing, sur le terrain, rencontrer ces mouvements, ces femmes qui changent leur vie, ces femmes qui transforment notre vie en luttant à leur échelle, sur le terrain. Piloté par Sandrine Goldschidt, Présidente du festival d’Arcueil “femmes en résistance”, ce documentaire sera présenté, le dernier week-end de septembre, dans le cadre de festival.

Première réunion avec les résidentes: le 7 avril

Partenaires financiers

Conseil Régional Ile de France (retrouvez l’article de Marie ci-joint)
Dass de Paris

Publicités

Pas d’eau potable : rendez-vous le 27 avril au Luxy

Le prochain rendez-vous avec Femmes en résistance, c’est le 27 avril prochain, au cinéma d’Ivry-sur-seine, le Luxy,

où nous projetterons en partenariat avec les mardis de l’eau, cycle de conférences qui se déroule dans le cadre du festival de l’Oh!, le documentaire de Marina Galimberti qui était passé à Arcueil il y a 6 ans, « Pas d’eau potable », dans une version légèrement différente.

Une conférence-débat suivrai la projection, c’est de 19h à 21heures, l’occasion de se retrouver en attendant la 8ème édition du festival, les 25 et 26 septembre prochain à Jean Vilar!

Amicalement,

l’équipe du festival