Voici le programme de l’édition 2010 ! « Féministes, pour quoi faire » par le FIT et Femmes en résistance, « Viol conjugal, viols à domicile » le dernier film de Carole Roussopoulos, « The Time of Their Lives », et bien d’autres, à découvrir les 25 et 26 septembre !

Voila, c’est fait, la huitième édition est bouclée. Les temps forts : 4 séances estampillées « résistance à la bêtise », deux séances-débats autour des violences machistes, verrou de la domination patriarcale… et une séance « Féministes, pour quoi faire », avec le documentaire tourné pour l’association FIT. 25-26 septembre 2010 Femmes en résistance à l’espace municipal Jean Vilar, Arcueil. RER B Laplace (zone 2) ou Arcueil Cachan (zone SAMEDI13h30 Ouverture

 

14h Femme, vieille et militante ! (résistance à la  bêtise)

« The Time of Their Lives », de Jocelyn Cammack, 2009, 69′

A trois, elles ont trois siècles, et rien perdu de leur énergie revendicatrice et de leur sourire. Pensionnaires d’une maison de retraite pas tout à fait comme les autres, elles sont de tous les combats.   16h Belles telles qu’elles ! (résistance à la bêtise) Arresting Ana de Lucie Schwarz , 26′ Les blogs pro-Ana, entre incitation à l’anorexie et acte libératoire de jeunes femmes en souffrance ? Les interdire ? Se tromper de coupables ? Complexité d’une situation de mal-être des jeunes femmes. Berpekt Houdbaar, Sunny Bergman, 2008, 60′ Rides, seins, nez, hanches, lèvres…. la chirurgie esthétique modifie, rabote, gonfle, découpe… jusque que dans les parties les plus intimes. Avec talent et humour, Sunny Bergman décortique et dénonce le business de la femme irréelle. 18h A la maison ou dans la rue : séance-débat autour des violences sexuelles «Pas à vendre », de Marie Vermeiren, pour le Lobby européen des femmes. 26′ Suivi du dernier film de Carole Roussopoulos, «Viol conjugal, viols à domicile », 2009, 28′ Discussion, en partenariat avec Emmanuelle Piet, présidente du Collectif féministe contre le viol et Osez le féminisme, qui prépare un nouveau manifeste contre le viol. 20h30 Féministes, pour quoi faire ? Introduction théâtrale : Monologue de Médée, extrait du spectacle « Sages comme des images », passé à Avignon. D’après Dario Fo et Franca Rame. Avec Rebecca Bonnet et la compagnie « La nébuleuse du crabe ». recitsdefemmes@gmail.com

Comment faire que les femmes qui se retournent contre leur mari après des années de violence conjugale ne se retrouvent pas derrière les barreaux pour le reste de leur vie ? L’exemple américain d’une lutte de 20 ans pour faire reconnaître les mécanismes de la violence conjugale

18h Féministes, pour résister à la bêtise humaine ! Séance de courts-métrages, drôles ou énergisants, pour montrer comment les femmes résistent à la bêtise humaine au quotidien ! Programme en ligne début septembre. 19H30 Apéro musical avec les Mam’selles Mallow EXPOSITION de photos: « Tampons contre la bêtise », photographies, par Hélène Epaud.  

La Librairie Violette &Co tient une table pendant tout le festival. Cafétéria militante.   

Advertisements

8 réflexions au sujet de « Voici le programme de l’édition 2010 ! « Féministes, pour quoi faire » par le FIT et Femmes en résistance, « Viol conjugal, viols à domicile » le dernier film de Carole Roussopoulos, « The Time of Their Lives », et bien d’autres, à découvrir les 25 et 26 septembre ! »

  1. Bisbille 101

    La violence n’a pas de sexe. En quelle langue faut-il l’écrire pour que vous compreniez ? Toutes les études sérieuses sur le sujet arrivent à cette conclusion infaillible.

    http://www.csulb.edu/~mfiebert/assault.htm

    Le problème ici en est un de propagande.
    « Les gens se donnent le droit de contester un petit mensonge, mais plus le mensonge est énorme, plus il est répété avec force et autorité et moins les gens oseront le contester »
    (Dr Paul Joseph Goebbels, ministre de la propagande sous l’Allemagne nazie)

    Répondre
    1. sandrine70 Auteur de l’article

      J’adore votre ton argumenté et supérieur…tout comme vos références.
      Néanmoins : la violence n’a pas de sexe…biologique, sûrement pas.
      Les compétences et les traits de caractère ne sont pas sexués biologiquement.
      Sexe social, sans aucun doute : les hommes sont plus souvent violents parce que c’est le système de domination patriarcale qui l’induit. Cela s’appelle les rapports sociaux de sexe.
      Il n’y a aucune ambiguïté dans les études sérieuses.

      Répondre
  2. Ping : Femmes en résistance : la plaquette est sortie ! « A dire d'elles

  3. aieaie

    La scéance « Pas un truc de gonzesses ? » me laisse perplexe. Je n’ai pas envie de revendiquer l’exploitation des animaux non humains (tuer ou s’amuser avec des taureaux dans « Ella es el matador »). Je ne pense pas non plus que chercher à se mesurer aux hommes est valorisant (cf. « Football, boxe… Des femmes aussi performantes que les hommes ? »).

    Oui c’est important de montrer que les femmes sont capables physiquement. Mais pour les avoir un peu pratiqué, je pense qu’il y a beaucoup de choses négatives dans le football et la boxe, surtout en club et en compétition. On y retrouve des logiques virilistes, de compétition, de domination… Il y a d’autre moyen d’apprendre à se défendre, d’améliorer ses capacités physiques,de s’amuser qu’avec les outils des dominants.

    Dans une perspective féministe radicale, je pense qu’il est important de résister sans chercher à acquérir les privilèges des hommes (c’est-à-dire vouloir les imiter, dominer comme eux). Au contraire, construisons autre chose, bref cessons enfin de nous définir par rapport aux hommes.

    Sinon il y a plein de truc chouettes dans le reste de la programmation 🙂

    Répondre
  4. Ping : feux et flammes « A dire d'elles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s