Archives mensuelles : mars 2012

pasdejusticepasdepaix

Et toujours, la pétition à signer : lapetition.be
Quelques jours après le lancement de notre campagne pas de justice pas de paix, avec des visuels qui reprenaient des exemples des raisons pour lesquelles l’immense majorité des victimes de viol ne portent pas plainte, nous avons découvert qu’un initiative très semblable avait été lancée lundi en Grande-Bretagne par la blogeuse London Feminist. Depuis lundi soir, les témoignages de femmes n’ayant pas porté plainte #Ididnotreport sont envoyés par des centaines de femmes sur twitter. L’objectif , est le même que le nôtre : montrer comment le silence qui s’impose aux victimes les empêche de porter plainte et de réclamer justice.
 
Nous sommes parties du même constat : 90% des victimes de viols, soit 70.000 femmes adultes par an, ne portaient pas plainte.
Nous avons écrit une plainte universelle pour réclamer que la justice prenne enfin en compte la gravité du…

View original post 127 mots de plus

Publicités

A dire d'elles

Ce week-end, je serai à Marseille, pour la clôture d’une semaine artistique consacrée à la création contemporaine des femmes, avec chaque jour une artiste à l’honneur.

Cette manifestation a été organisée, dans le cadre de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes :  « sur le territoire du 3ème arrondissement de Marseille, un des principaux poumons culturels de  la ville », par La Collective, association fondée par  les artistes Françoise Sémiramoth et Gilles Benistri, et propose une programmation d’arts visuels contemporains visant à mettre en évidence la place des femmes dans la création contemporaine.

J’ai été invitée à y parler donc de ce sujet lors d’une table-ronde samedi à 17h…à quel titre? En tant qu’organisatrice du festival féministe de documentaires Femmes en résistance, je n’ai guère d’avis sur l’art contemporain…mais je peux parler de la place et des rôles des femmes dans la création cinématographique. Pas de façon universitaire…

View original post 1 640 mots de plus

pasdejusticepasdepaix

Depuis le lancement de la campagne, le 1er mars, et de l’action collective, le 7, quels retours avons-nous eu ? Commençons par un grand merci à toutes et tous : dans une semaine surchargée d’événements féministes -et c’est tant mieux- nous avons creusé notre sillon.
Avec d’abord, les lettres que vous avez envoyées à vos député-e-s, sénateur-trices- et aux ministères. Difficile de les comptabiliser, tout le monde ne nous mettant pas en copie. sur notre adresse gmail, qui en plus est trompeuse (c’est bien pasdjusticepasdpaix@gmail.com). Toutefois nous avons la trace d’environ 200 lettres, plus de 300 personnes qui se sont inscrit-e-s à l’événement Facebook. On n’attend plus que les retours des politiques, mais pour cela il faut continuer à envoyer des lettres ! si vous n’avez envoyé qu’aux député-e-s, envoyez aussi aux sénateurs, et réciproquement !

Ensuite, le clip video de la campagne, qui reprend -abrégé- le texte…

View original post 416 mots de plus

A dire d'elles

Ce week-end, j’ai amélioré ma connaissance du système prostitueur auprès de personnes remarquables qui militent toute l’année au mouvement du nid pour un monde où l’achat d’un acte sexuel serait interdit. Car c’est bien de cela qu’il s’agit dans l’abolitionnisme. Notre but premier n’est pas de « punir » les clients. Il ne s’agit pas de « faire la morale ».  Mais de libérer le monde des femmes de la violence – parce que la prostitution est rarement un choix, et toujours une violence. C’est donc un projet humaniste.

Lutter contre le système prostitueur, cela n’est pas anodin. S’agit il de lutter contre la prostitution ? Oui. Contre le système prostitutionnel ? Non. Parce que dans le système prostitutionnel, il y a les personnes prostituées. Elles, nous devons les défendre et les accompagner. Au mouvement du nid, les bénévoles, qui sont moins de 300, rencontrent chaque année environ 5000 personnes prostituées. Si on regarde…

View original post 1 363 mots de plus

8 mars : envoyez la video et la plainte aux sénateur-e-s !

Merci à toutes et tous qui êtes nombreux-ses à soutenir l’initiative du #manifestePJP. Il nous faut continuer, tous les jours jusqu’aux élections et après, à envoyer la plainte aux député-es, sénateur-e-s, ministres !

Aujourd’hui, nous vous proposons, si vous ne l’avez déjà fait, d’envoyer la plainte aux sénateurs dont vous trouverez la liste dans la page ci-dessous.

A vos claviers !

Vous pouvez en outre leur envoyer le lien vers la video de la plainte, que nous vous invitons à découvrir et diffuser le plus largement possible aujourd’hui : http://www.youtube.com/watch?v=7qsRniVqMag

Et rappel : toutes les coordonnées et le mode d’emploi pour envoyer la plainte sont ici : http://pasdejusticepasdepaix.wordpress.com/vous-aussi-envoyez-la-plainte/

Les 4 photos de la campagne pas de justice, pas de paix !

Voici toutes les images de la campagne, et pour l’action, rendez-vous ici : http://pasdejusticepasdepaix.wordpress.com/vous-aussi-envoyez-la-plainte/

Ce diaporama nécessite JavaScript.