Archives du mot-clé documentaire

Femmes en résistance à l’oubli : une belle réussite !

JV FERUne2018Pour cette seizième édition du festival féministe de documentaires, qui comme chaque année se tient le dernier week-end de septembre à Arcueil, nous avions décidé de résister à l’oubli. Et ce fut une belle réussite !

Avec encore plus de 500 entrées en deux jours, l’affluence était au rendez-vous, les eux jours, pour voir les 19 films de la programmation. Des films qui ont permis de rendre visibles, audibles, des femmes exceptionnelles, pour leurs accomplissements personnels ou collectifs, pour ce qu’elles avaient vécu, survécu, créé. Ou parce que l’histoire tentait de les effacer pour effacer les crimes commis à leur encontre.

Comme chaque année, et en attendant la prochaine édition (le cap des 20 ans en ligne de mire !), c’est l’heure des remerciements !

Un grand merci aux réalisatrices, qui ont rendu visibles ces femmes et leurs luttes, et à Ana Lopez Luna pour sa présence pour Enterrar y Callar, film remarquable sur les enfants volés en Espagne sous Franco et 15 ans après, qui a fortement impressionné la salle. Merci à Pauline Christophe également venue

Merci à Nell Shipman, Ceija Stojka, Martha et Niki, Kate Millet, Monique Wittig, Christine Delphy, aux Lunadigas (femmes sans enfant), aux artistes camerounaises de Vibrancy of Silence, Zolan N’Gono, Marthe, Djilo Kanga, Frieda,Ekotto, Koyo Kouoh, Marie Sabal, Hooligan Sparrow, aux guerrières de la paix, etc.

Merci à l’espace municipal Jean Vilar et à sa nouvelle directrice Charlotte Verna , qui nous a très bien accueillies ! Nous avons bien sûr pensé à Dominique part cette année à la retraite et avec qui nous avons fondé le festival.

Merci à Juliette Mant, adjointe à la culture de la ville d’Arcueil, qui a été assidue aux projections et a fait un très chaleureux discours d’ouverture, montrant la place de Femmes en résistance dans la vie culturelle de la ville.

Merci à l’équipe du cinéma, Habib Fadlaoui à la réservation des films et à l’accueil, Antoine Blin à la cabine de projection.

Merci à Marie Vermeiren, du festival Elles tournent de Bruxelles, pour .les films qu’elles nous a permis de découvrir et pour sa présence.

Merci à Cineffable pour les sous-titres du film sur Nell Shipman.

Merci doublement à la Maison rouge, pour nous avoir fait découvrir Ceija Stojka et prêté la version sous-titrée du film où elle témoigne de Bergen-Belsen, et pour Poupées noires.

Merci à la librairie Violette and co, toujours présente avec des ouvrages qui entrent en résonance avec la programmation.

Merci au Mouvement du Nid du Val-de-Marne et sa déléguée Claire Quidet pour la mise en contexte du film « Kate Millet parle de prostitution avec des féministes ».

Merci à Teledebout qui organise depuis 7 ans le concours Buzzons contre le sexisme, et aux 3 équipes qui ont fait les films remarquables que nous avons primé cette année.
Merci aux deux jeunes réalisatrices de « Je ne pense pas donc sexiste » qui sont venues à la projection.

Merci à notre public, qui est venu en nombre malgré le RER et les autres manifestations programmées à Paris le même week-end…un public toujours fidèle, chaleureux, assidu, certaines viennent à toutes les séances depuis 16 ans, c’est précieux !

Merci aux bénévoles de la cafétéria, toujours efficaces, Alice Yonnet-Droux, Valérie Dupouy, Anne Lenfant, Nadine Ferry, Martine Fredj et à Anne-Marie Viossat pour les courses

Un merci spécial à Kunti Devi, qui a assuré avec maestria et zen la confection d’une cuisine délicieuse ; empanadas, tortilla et salade, sans oublier de délicieux gâteaux.

Merci à Martine et Nadine, nos amies et coéquipières

Et merci à toutes les femmes, d’hier et d’aujourd’hui, qui résistent à l’oubli et nous inspirent !

Nadja et Sandrine

IMG_1941 (1)IMG_1944 (1)IMG_1757IMG_1935

Publicités

Femmes en résistance à la modestie, la plaquette est sortie !

Vous avez déjà pu découvrir le programme cet été, voici la version imprimable et papier…que vous pourrez trouver sur place lors du festival les 30 septembre et 1er octobre, ainsi qu’à la librairie Violette and co ou à la Maison des femmes et autres lieux indispensables.JV-Femmes-en-résistance-2017-2

Voici le programme en pdf, donc, et en photo : JV FER 01-08 

N’HÉSITEZ PAS A PARTAGER AUTOUR DE VOUS !

Capture d_écran 2017-08-28 à 08.59.22

Prochaine édition les 26 et 27 septembre prochain à Arcueil

La 13e édition du festival se prépare ! Vous pouvez d’ores et déjà noter les dates : ce sera comme toujours le dernier week-end

de septembre à l’espace municipal Jean Vilar d’Arcueil, les 26 et 27 septembre donc !

Si vous avez des films féministes et correspondant à l’esprit de Femmes en résistance, écrivez-nous à femmesenresistance@gmail.com Nous bouclons la programmation en juin, donc à vos propositions !

Si vous êtes artiste et avez des oeuvres féministes, vous pouvez également nous contacter, il y a possibilité d’exposer à l’espace Jean Vilar.

Pour rappel, voici toutes les affiches des précédentes éditions

Enfin, si vous voulez soutenir le festival, vous pouvez envoyer un chèque de soutien à l’ordre de Résistances de femmes à  l’adresse suivante :

Femmes en résistance

c/o Maison des femmes de Paris

163, rue de Chareton

75012 Paris

Voici le programme de l’édition 2010 ! « Féministes, pour quoi faire » par le FIT et Femmes en résistance, « Viol conjugal, viols à domicile » le dernier film de Carole Roussopoulos, « The Time of Their Lives », et bien d’autres, à découvrir les 25 et 26 septembre !

Voila, c’est fait, la huitième édition est bouclée. Les temps forts : 4 séances estampillées « résistance à la bêtise », deux séances-débats autour des violences machistes, verrou de la domination patriarcale… et une séance « Féministes, pour quoi faire », avec le documentaire tourné pour l’association FIT. 25-26 septembre 2010 Femmes en résistance à l’espace municipal Jean Vilar, Arcueil. RER B Laplace (zone 2) ou Arcueil Cachan (zone SAMEDI13h30 Ouverture

 

14h Femme, vieille et militante ! (résistance à la  bêtise)

« The Time of Their Lives », de Jocelyn Cammack, 2009, 69′

A trois, elles ont trois siècles, et rien perdu de leur énergie revendicatrice et de leur sourire. Pensionnaires d’une maison de retraite pas tout à fait comme les autres, elles sont de tous les combats.   16h Belles telles qu’elles ! (résistance à la bêtise) Arresting Ana de Lucie Schwarz , 26′ Les blogs pro-Ana, entre incitation à l’anorexie et acte libératoire de jeunes femmes en souffrance ? Les interdire ? Se tromper de coupables ? Complexité d’une situation de mal-être des jeunes femmes. Berpekt Houdbaar, Sunny Bergman, 2008, 60′ Rides, seins, nez, hanches, lèvres…. la chirurgie esthétique modifie, rabote, gonfle, découpe… jusque que dans les parties les plus intimes. Avec talent et humour, Sunny Bergman décortique et dénonce le business de la femme irréelle. 18h A la maison ou dans la rue : séance-débat autour des violences sexuelles «Pas à vendre », de Marie Vermeiren, pour le Lobby européen des femmes. 26′ Suivi du dernier film de Carole Roussopoulos, «Viol conjugal, viols à domicile », 2009, 28′ Discussion, en partenariat avec Emmanuelle Piet, présidente du Collectif féministe contre le viol et Osez le féminisme, qui prépare un nouveau manifeste contre le viol. 20h30 Féministes, pour quoi faire ? Introduction théâtrale : Monologue de Médée, extrait du spectacle « Sages comme des images », passé à Avignon. D’après Dario Fo et Franca Rame. Avec Rebecca Bonnet et la compagnie « La nébuleuse du crabe ». recitsdefemmes@gmail.com

Comment faire que les femmes qui se retournent contre leur mari après des années de violence conjugale ne se retrouvent pas derrière les barreaux pour le reste de leur vie ? L’exemple américain d’une lutte de 20 ans pour faire reconnaître les mécanismes de la violence conjugale

18h Féministes, pour résister à la bêtise humaine ! Séance de courts-métrages, drôles ou énergisants, pour montrer comment les femmes résistent à la bêtise humaine au quotidien ! Programme en ligne début septembre. 19H30 Apéro musical avec les Mam’selles Mallow EXPOSITION de photos: « Tampons contre la bêtise », photographies, par Hélène Epaud.  

La Librairie Violette &Co tient une table pendant tout le festival. Cafétéria militante.   

Les news de la semaine : la plaquette est sortie / merci Emelire !

La 7ème édition de Femmes en résistance, sur le thème de la lutte contre l’invisibilité des femmes, c’est dans trois semaines, les 2§ et 27 septembre prochains à Arcueil.
femme_en_resistance_2009_prog_1
Les dernières nouvelles :

  • la plaquette est sortie, elle est déja disponible à Violette & co, bientôt à la maison des femmes de Paris et à celle de Montreuil. Si vous avez envie d’en déposer dans des lieux qui vous semblent appropriés, n’hésitez pas à nous contacter à cette adresse !
  • Isabelle Bauthian sera présente au festival « Femmes en résistance » à Arcueil dans le Val de Marne les 26 et 27 septembre, pour dédicacer l’ouvrage « En chemin elle rencontre », contre la violence faite aux femmes, édité par « des ronds dans l’O » avec le soutien d’Amnesty International. Cette bande dessinée collective remarquable sera disponible sur le stand de la librairie Violette & co. Des planches extraites de l’ouvrage seront exposées parallèllement.
  • Merci à Emelire qui nous gratifie d’un magnifique dessin sur son blog « le féminin l’emporte ». Encore une résistante!
  • 43606982_p43606992_p

Et le programme est toujours disponible ici