Le programme du festival 2022 est en ligne !

20 ans : Femmes en résistance à la peur 

Photo © Pauline Makoveitchoux, série « Women are not afraid »

« Women are not afraid » (les femmes n’ont pas peur). Depuis 20 ans, le festival explore les résistances des femmes du monde entier face aux multiples façons dont elles sont opprimées, maintenues dans le silence, l’isolement et la peur.

C’est avec fierté que pour cet anniversaire, nous avons décidé de réunir toutes ces résistances et d’affirmer très fort que contre toutes les menaces, violences, intimidations, nous continuerons toujours à résister à la peur. 

VENDREDI 23 SEPTEMBRE 2022

20h30  Femmes en résistance à l’obscurantisme

Séance en partenariat Mouvement du Nid/CIDFF/CAP international

  • Gagner des centimètres, de Marianne Barthélémy, 27′, France, 2021 Et si le sport était un levier d’émancipation, et permettait de reprendre confiance en soi et de s’entraider ? 
  • EXIT de Alison Wilson, 66′, Espagne, 2022 Alika, Vanessa, et Hope, fuyant la pauvreté, se retrouvent sous l’emprise de réseaux de traite des êtres humains à des fins de prostitution en Espagne. Survivre et retrouver sa dignité… quel combat ! 

SAMEDI 24 SEPTEMBRE 2022

13h00 Femmes en résistance à la résignation

  • Nocifications 5’47 de Université Lyon 1, Villeurbanne, prix Femmes en résistance au concours Buzzons contre le sexisme
  • A mon père, de PARK Seain, 8’, France-Corée, 2022 La réalisatrice dévoile la réalité de la violence derrière les images de son enfance
  • Les mères veilleuses, de Vanessa Gauthier 61’, France, 2021 deux femmes affrontent la maladie de leur enfant et transforment leur vie, grâce à l’expression artistique et la sororité. 

15h30 Femmes en résistance à la guerre

  • Alba Meloni, vivre avec Stella, de Nadia Pizzuti, 48’, Italie, 2021 Rome, un appartement, un lieu de cohabitation à travers le temps entre une résistante communiste de la seconde guerre mondiale et la réalisatrice.  
  • Indesirabili, de Chiara Cremaschi, 56’, Italie, 2009 En 1940, au camp de Rieucros en France, des femmes de différents pays ont été internées pour des raisons politiques ou culturelles…elles ont partagé la même vie, appris les unes des autres. 

17h30 Femmes en résistance / nos luttes changent la vie entière

  • Huit pieds de narcisse dans un champ de caméra, de Carole Vidal, Elisabeth Cousew, Marie-Claude Heulin, Jojo Lepennetier, 25′, France, 1979 4 jeunes lesbiennes se mettent en scène dans l’espace public et pensent le monde loin des étiquettes. En toute liberté !
  • Lesbiana, une révolution parallèle, de Myriam Fougère,  64′, Québec, 2012 Mémoire de la créativité et de l’énergie de ces années de début du mouvement “lesbienne” en Amérique du Nord. Un élan enthousiaste !

Suivi d’une discussion 

19h30 repas avec l’association Karera

20h30 Femmes en résistance au capitalisme

Martyre de la cause, Lycée agricole de Pixérécourt, Senones, 4’02, prix Femmes en résistance au concours Buzzons contre le sexisme

  • Des femmes face aux missiles, de Sonia Gonzalez, 58’, France, 2021 A Greenham Common, des milliers de femmes ont fait le siège de cette base militaire britannique abritant des missiles nucléaires américains pendant de longues années. Un symbole de la résistance des femmes au patriarcat et à la destruction de la planète. 

  • Les reines du palace, de Karine Morales, 52’, France, 2021 Journal de bord de la grève des femmes de chambre du Hyatt Palace à Paris, revendiquant par tous les temps leur intégration au personnel. Un combat collectif pour la dignité !
    • Suivi d’une discussion

DIMANCHE 25 SEPTEMBRE 2022

Femmes en résistance à la peur

12h00 Accueil Petit déjeuner offert

12h30 SÉANCE SPÉCIALE 20 ANS : Femmes en résistance à la peur !

Entrée libre

Projection des photos « Women are not afraid » de Pauline Makoveitchoux, en sa présence

  • Ça a l’air de vous surprendre, collège Michel Gondry, Charny-Orée-de-Puisaye, 3’43, prix Femmes en résistance au concours Buzzons contre le sexisme
  • Femmes en résistance : 20 ans de festival (en cours, par l’équipe du festival)
    Suivi d’une discussion autour de l’histoire du festival

15H00 Femmes en résistance à l’effacement  

  • Crayon au poing, de Eloïse Fagard et Lizzie Treu, 28′, France, 2021 Au Maroc, en Tunisie, en Egypte et au Liban, quatre femmes engagées ont choisi la BD comme moyen d’expression.
  • Writing With Fire de Rintu Thomas et Sushmit Ghosh, 93′, Inde, 2021 Elles sont dalits, intouchables, et pourtant ont créé le seul journal indien dirigé par des femmes. Le journalisme les arme, leur courage les porte.

17h45 Femmes en résistance à la morosité

  • Very Bad Mother, de Camille Lancry, 51′, France, 2022 La réalisatrice, à bout de sa maternité, sort de son isolement et lutte contre la culpabilité en rencontrant d’autres « mauvaises mères » lors de ce festival féministe breton.
  • Les femmes préfèrent en rire, de Marie Mandy, 59′, Belgique-France, 2021 Neuf femmes humoristes et féministes épinglent avec mordant les travers de notre société machiste. Quand, en retour, elles subissent insultes et menaces, elles préfèrent en rire…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s